Les magnets vierges et le magnet « je fais pipi » sont en rupture de stock et seront de retour début octobre. ♡ MERCI ♡

[Emails] Le serveur bloque l’envoi des e-mails de Ouikili vers les adresses hotmail, live, outlook, laposte. Toutes mes excuses ! Nous travaillons à régler le problème. En cas de doute sur la prise en compte de votre commande, contactez-moi via contact@ouikili.com. Cathy Saint Jean, fondatrice.

parents Archives - Ouikili

Résolution de rentrée #1 – S’organiser pour mieux souffler

Les vacances sont bel et bien finies et comme chaque rentrée des classes, nous voilà reboostés pour affronter la nouvelle année scolaire !

En septembre, on met en place la nouvelle organisation de l’année. Les vacances ont été l’occasion de se reposer et de faire le point sur l’année écoulée. C’est décidé, cette année, on ne se laisse pas déborder, on cale les activités extra-scolaires autant que possible à des horaires qui nous évite d’utiliser le sortilège de dédoublement, et on prend aussi du temps pour soi. Bref, c’est la rentrée et nous sommes tous plein de bonnes intentions ! C’est pourquoi je préfère parler de résolution 🙂 Parce que, soyons honnête, dans la vraie vie, nous savons bien que nous allons être débordé(e)s, comme toujours ! Mais ce n’est pas une raison pour ne pas essayer 🙂

Le temps de remplir vos boites à magnets, je partage un peu de vos vies et voilà ce que j’observe.

Résolution#1 – On met en place la routine

Le petit-déjeuner, le brossage des dents, le bain et le repas sont les magnets phares de cette rentrée ! La raison est simple, dans chaque famille, nous avons notre propre routine du matin et du soir. Pour les enfants, il s’agit de leur donner un cadre et leur permettre de se repérer dans la journée. Pour nous, la routine est une question de survie ! On a bon espoir que la répétition de la routine permettra aux enfants de l’intégrer rapidement et de nous faire gagner du temps…

Ça, c’est en théorie bien sûr ! En pratique, on va répéter et répéter chaque soir que c’est l’heure du bain, un décidera que c’est le moment de faire des roulades pendant que l’autre se mettra à pleurer parce que… Oui définitivement, gagner du temps est un concept d’adulte 😉

 

Et puis, il y a les soirs qui ne se déroulent pas comme prévu, parce qu’on est rentré plus tard, parce que les enfants sont fatigués, parce que tant de raisons qui font la vraie vie. Dans ces cas, on enlève la pression ! On a le droit de changer la routine, de les faire manger avant le bain ou inversement. Ne pas être prisonnier de la routine, c’est aussi une question de survie 😉

Résolution #2 – On gère les repas et les courses

Quel succès ! Ces deux magnets rejoignent toutes vos boites à magnets depuis leur mise en ligne ! Là encore, la raison est simple : dans toutes les familles, la gestion des repas et des courses prend un temps non négligeable dans la semaine…

En théorie, on décide d’un temps dans la semaine pour aller faire les courses seul(e) ! On place le magnet sur le calendrier et on explique aux enfants que pendant que maman va faire les courses, il reste avec papa (ou inversement !). En pratique, et bien, on finit bien souvent par les emmener et on leur demande d’être sages (vous riez, je vous entends…).

Manger sain, manger bio, manger 5 fruits et légumes par jour, faire avaler un peu de vert à l’un, trouver des repas qui évite la bataille de l’assiette terminée tous les soirs, et pour peu qu’il faille préparer les repas de n#2 pour la nounou, ou de n#1 pour la cantine à cause de ses allergies alimentaires, on est vite sous pression dès qu’il s’agit de préparer le dîner !

Quelques pistes pour s’en sortir ?

Prévoir ses repas à la semaine pour ne pas avoir à réfléchir chaque soir sur le menu.
Préparer certains repas de la semaine pendant le week-end, on gagne du temps le soir si le repas n’est plus qu’à réchauffer.

Une troisième piste (parole d’une maman débordée) : lâcher prise sur les repas et se mettre moins de pression ! Est-ce vraiment si grave si les enfants mangent des coquillettes et du jambon deux soirs de suite ? Vous pouvez aussi sortir la carte « pique-nique du soir », les enfants adorent et vous deviendrez la meilleure des mamans ! (à utiliser avec parcimonie pour éviter que vos enfants réclament des pique-niques trop souvent, mais très utile les soirs d’épuisement…)

Résolution #3 – On mets en place les modes de garde 

Chaque année, la question se pose ou se re-pose. Les enfants grandissent, les horaires de travail changent, le 80% prend fin au 3ème anniversaire de votre enfant, vous n’aurez votre planning que chaque mois, certaines semaines ne se ressemblent pas, les frais de garde augmentent et trouver la bonne solution pour toute la famille relève parfois du défi.

Après avoir fait le constat que vous avez couru toute l’année, après vous être posé 1000 questions pendant l’été, vous avez finalement fait votre choix dès la rentrée. Pour beaucoup, cela implique peut-être de grands changements pour les enfants, des changements qu’il faut expliquer, un nouveau rythme à trouver. Ce sera le challenge de la rentrée ! En tout cas, je vois beaucoup plus de garderie dans vos boites à magnets depuis quelques temps…

 

Résolution #4 – On finalise les inscriptions aux activités extra-scolaires 

Septembre et son marathon d’inscriptions !

Pour les parents qui accompagnent pour la première fois leurs enfants dans le choix d’une activité extra-scolaire, je vous renvoie à un article de l’année dernière : Activité extra-scolaire, laquelle choisir ?

Pour les autres, quoi ? n#1 ne veut plus faire de judo et n#2 veut à tout prix faire du poney ? C’est reparti pour le forum des associations et les cours de découverte.

Là, le dilemme : des activités aux mêmes horaires ou presque, trop tard le soir après l’école ou simplement le mercredi alors que vous travaillez.

Alors, on s’enlève encore un peu de pression, on choisit les activités en fonction des horaires et du rythme de la famille.

N’oubliez pas qu’une bonne organisation est celle qui nous permet aussi d’avoir des temps de repos.

Cette année, parents, prenez soin de vous aussi !

Bonne rentrée !

Cathy-Laure

 

 

 

 

Lire la suite

Question de parents : Comment utiliser le calendrier avec les enfants ?

« Pensez-vous que je dois mettre les magnets moi-même sur le calendrier et expliquer ensuite le planning à mon fils, ou le laisser faire tout seul ? »

Voilà une question qui m’a été posée dernièrement et qui m’a amené à vous proposer cet article sur l’utilisation du calendrier avec les enfants. Comme toujours chez Ouikili, la réponse dépend évidemment du fonctionnement de chaque famille et de l’âge de l’enfant. Mais, je vous donne quelques pistes…

•••••••

Le contexte

La maman qui m’a posée la question du jour se demandait comment utiliser le planning avec son fils de 4 ans.

Le petit garçon est un peu perdu avec son nouveau rythme depuis que sa maman a retrouvé un travail. Cela faisait des mois qu’elle s’occupait de lui à temps plein pendant sa période de chômage, il n’y avait donc pas de problème de routine puisque maman venait le chercher à l’école tous les jours.

Mais aujourd’hui, ce petit bonhomme doit apprendre les jours de cantine, de garderie, et ceux où maman est à la maison. Pas facile de s’y retrouver. Ses journées sont rallongées et c’est un bouleversement pour lui. Son comportement a changé, il y a plus de pleurs, plus de fatigue et beaucoup de questions !

Sa maman, qui avait vu le reportage sur Ouikili diffusé dans le 12.45 de M6 en octobre dernier, m’a contacté pour avoir quelques conseils.

« Je vous ai vu mettre vous-même les magnets sur le calendrier. Est-ce que je dois le faire à la place de mon fils ? comment je peux le rassurer ? »

Expliquer. Rassurer. Accompagner les enfants vers l’autonomie.

Procédons par étape.

La première découverte du calendrier se fait en famille bien sûr !

Qu’est-ce que c’est que ce tableau et comment ça marche ? C’est un objet un peu surprenant qu’il faut un peu apprivoiser. Alors, quel que soit l’âge de l’enfant, ce sont les parents qui expliquent le fonctionnement du planning. Les premiers temps, on les accompagne pour poser les magnets correspondant à la routine du jour ou de la semaine. On pose des mots sur les images, on les laisse découvrir. Et très vite, les enfants se l’approprient !

Oui mais ensuite ?

Un temps d’échange parents-enfants

Quand ils n’ont aucune notion du temps, et qu’on laisse les enfants face au calendrier, voilà ce que ça peut donner….

Comme le calendrier est avant tout un outil pour expliquer le planning de la semaine à nos enfants, je conseille de faire de ce moment un temps d’échange entre parents et enfants.

Le but du calendrier est justement d’expliquer aux enfants – qui sont trop petits pour comprendre seul – les événements importants de leurs routines et ceux qui changent d’une semaine sur l’autre. On fait AVEC eux. On leur propose les magnets, on leur montre où les placer et pourquoi, et on les laisse manipuler seul. C’est la répétition de ce rituel qui permettra à l’enfant d’intégrer sa routine.

 

A quelle fréquence ?

Le dimanche soir pour la semaine qui arrive ? chaque soir avant le coucher ? le matin ? Chaque famille trouvera son moment idéal !

Cependant, il arrive que les enfants n’aient pas envie, ou pas besoin de parler du planning. Ce n’est pas grave ! C’est peut-être le signe que la routine est intégrée ou qu’il n’y aucune angoisse cette semaine. Tant mieux !

Chez nous, Ma Nounette est plutôt cool face aux événements, elle n’a pas besoin du calendrier chaque semaine. En revanche, elle aime bien s’y référer ponctuellement, surtout quand il y a des événements spéciaux. Dans ce cas, je le prépare moi-même, et quand viennent les questions, on va voir le calendrier.

Quand la routine est intégrée, l’autonomie s’installe

Progressivement, il ne sera plus nécessaire de montrer les magnets à utiliser ou de les mettre nous-mêmes. Il suffira par exemple de dire que « demain, après ce dodo, tu vas à la cantine et quand c’est l’heure des papas et des mamans, tu iras à la garderie. C’est papa qui viendra te chercher », ou « dans 2 dodos, tu vas dormir chez mamie et papi ».

Votre enfant mettra lui-même les magnets en place et apprendra enchaînement des événements d’une journée. Vous serez surpris de voir comme les enfants comprennent vite !

En grandissant, plutôt à partir de la grande section (mais là encore, tout dépend de l’enfant !), les enfants utiliseront le calendrier en autonomie. Quand un événement change dans la semaine, il suffit de dire « jeudi, on va chez le docteur après l’école ».

Respecter la logique de l’enfant

Notre façon de penser n’est peut-être pas celle de nos enfants… le calendrier fait par les parents ne ressemblent pas toujours à celui fait par les enfants ! Je vous propose par exemple celui de mon fils. A première vue, on pense que papa et maman sont séparés, mais selon lui, le fait de mettre les magnets de papa le week-end correspond au moment de la semaine où il passe le plus de temps avec lui. C’est vrai… Je ne voyais pas les choses comme ça, mais c’est c’est sa façon de l’exprimer.

N’oublions pas que le calendrier est à eux et doit permettre de les aider alors respectons leur logique ?

 

Je serai curieuse d’en savoir plus sur votre propre utilisation du calendrier en famille, vous avez peut être une autre méthode ? N’hésitez pas à la partager avec les autres parents 😉

A bientôt !

Cathy Laure

 

 

Lire la suite
Ma boîte à magnets