[NOEL]  Merci de consulter la page « Commande de Noël » ! Peu d’entre vous le savent mais Ouikili est une petite entreprise et chacune de vos commandes nous fait grandir un peu plus. Merci ♡

[FAQ] Vous semblez rencontrer des problèmes de navigation : essayez avec un autre navigateur ! Toutes les réponses aux questions de problème de navigation ou de confirmation de commande sont dans la FAQ. En cas de questions, contactez-moi via contact@ouikili.com.  Cathy Saint Jean, fondatrice.

petite section de maternelle Archives - Ouikili

Se repérer dans le temps en maternelle et à la maison

Se repérer dans le temps en maternelle : un apprentissage en douceur

« Hier », « aujourd’hui », « demain », « tout à l’heure », « la semaine prochaine », etc. sont des termes que nous utilisons tous quand nous nous adressons à nos enfants. Mais pour eux, ces expressions qui font référence au temps leur sont bien étrangères. Il est donc parfois difficile de communiquer avec eux lorsque l’on veut leur expliquer quel sera le planning des jours ou semaines à venir. Les enfants apprennent à se repérer dans le temps en maternelle, mais au quotidien il est possible de les aider à acquérir ces notions. Pourquoi ou comment leur donner des repères dans le temps ? On fait le point avec vous.

Pourquoi aider son enfant à se repérer dans le temps ?

Se repérer dans le temps en maternelleApprendre à structurer le temps et appréhender la notion d’espace sont des apprentissages fondamentaux. Ces deux éléments sont d’ailleurs intimement liés et sont souvent travaillés de paires dès que les enfants entrent en maternelle. Le temps a une composante sociale extrêmement forte qui ne joue pas seulement sur les adultes. En effet, l’enfant qui entre en maternelle subit (parfois de manière forte, en fonction des enfants) des contraintes de temps. Par exemple, son arrivée à l’école est prévue à heure fixe, la durée de la récréation est bien déterminée ou encore le temps qu’il reste avant l’heure des parents peut lui sembler long. Plus tôt les enfants seront familiarisés avec ces notions, plus vite ils seront à l’aise pour maîtriser le temps qui passe. Apprendre à structurer le temps est également fondamental puisque de nombreux autres apprentissages vont s’appuyer sur cette notion. En voici 3.

Créer des automatismes

À un certain âge, chaque geste du quotidien devient un combat contre l’enfant qui saisit toute occasion pour s’opposer à l’adulte. Ainsi, lui demander de s’habiller, de se brosser les dents ou encore de mettre ses chaussures pour partir devient une vraie épreuve. Donner à l’enfant des repères quant aux gestes du quotidien, à différents moments de la journée, crée des automatismes et facilite le quotidien. L’enfant est rassuré grâce à la mise en place d’une routine et se montrera moins dans l’opposition.

Le rassurer

L’inconnu est souvent angoissant pour l’enfant. Ne pas savoir ce qu’il va faire d’un jour sur l’autre peut donc créer une inquiétude qu’il est possible d’éviter en aidant l’enfant à se repérer dans le temps. Ces repères temporels les rassurent, surtout s’ils ont un planning particulièrement chargé avec des rendez-vous chez l’orthophoniste ou le psychomotricien par exemple.

Anticiper les apprentissages futurs

Savoir se repérer dans le temps est un long apprentissage. C’est une donnée abstraite que l’enfant met plusieurs années à acquérir, en avançant par étape. Introduire suffisamment tôt des repères peut donc être utile pour permettre à l’enfant d’acquérir progressivement les connaissances. C’est ainsi que les enfants apprennent d’abord les moments de la journée (matin, après-midi et soir), puis les heures, les jours de la semaine, les mois de l’année, etc.

Comment l’enfant apprend-il à se repérer dans le temps en maternelle ?

En classe, les maîtresses mettent en place de nombreuses situations pratiques pour apprendre aux élèves de petites sections, moyennes sections et grandes sections à se repérer dans le temps. Ces situations sont travaillées autour de 5 axes.

          Appréhender le temps social de l’enfant : cela consiste à étudier la structure d’une journée vécue, et de la replacer petit à petit dans un contexte plus large (les semaines, les mois, les saisons et les années).

          Apprendre à l’enfant à mesurer le temps en utilisant ou en fabriquant des instruments, comme un sablier par exemple.

          Observer les étapes de développement et de croissance. Cela peut être avec un animal (comme le papillon) ou avec des végétaux pour comprendre l’évolution des êtres vivants au cours du temps.

          Faire vivre les notions de durée, de vitesse ou de rythme, souvent à travers des activités musicales ou corporelles.

          Observer comment le temps est perçu dans différentes œuvres d’art, et en réaliser avec les enfants.

Les enseignants se servent de supports pédagogiques comme des comptines, des chansons sur le temps ou encore des livres pour travailler ces notions en section de maternelle.

Comment aider l’enfant à se situer dans le temps au quotidien ?

Outre les apprentissages de l’école, il vous est possible de mettre en place des outils à la maison pour aider votre enfant à se repérer dans le temps dès l’âge de trois ans. Vous pouvez fabriquer vous-même un support, ou vous en procurer un « clé en main » pour vous faciliter les choses. Chez Ouikili, nous proposons des calendriers magnétiques pour enfants personnalisés qui les aident à différents niveaux, dès leur entrée en école maternelle.

 

Se repérer dans la journée

 

Se repérer dans le temps en maternelle
La journée

L’enfant a besoin de repères visuels pour apprendre à se repérer dans le temps, ou savoir ce que l’on attend de lui à différents moments de la journée. L’utilisation d’un calendrier avec des magnets repositionnables permet de représenter les différentes activités de la journée, en le personnalisant pour chaque enfant. Le planning visuel est plus simple pour l’enfant, car il n’y a pas de référence horaire. Les différentes étapes de la journée en images suffisent pour qu’ils comprennent le déroulement de la journée ou de la semaine à venir. En plus, c’est ludique !

Ce type de calendrier permet à l’enfant :

          D’identifier, nommer et se repérer dans les différents moments de la journée : matin, midi, après-midi, soir et nuit ;

          D’utiliser les termes « avant », « après », « maintenant » en se servant à chaque fois du support pour faciliter les apprentissages ;

          Repérer les différentes activités de la journée, selon le moment où elles ont lieu ;

          Anticiper des changements d’activités dans une journée « habituelle ».

Se repérer dans la semaine

Se repérer dans le temps en maternelle
Planning enfant

Le repérage au cours de la semaine permet d’échanger avec l’enfant de ce qu’il va se produire. Que le planning de la semaine soit relativement simple, ou plus compliqué, ne pas être dans l’inconnu rassure toujours l’enfant.

L’utilisation de planning pour les enfants permet par exemple d’associer un événement régulier à un jour précis de la semaine, et de pouvoir l’anticiper. Ou encore de situer la journée dans un temps proche, comme « hier » ou « demain ». Enfin, cela permet à l’enfant de commencer à acquérir la mise en place de la relation entre « jour » et « semaine ».

Se repérer dans l’année

Se repérer dans le temps en maternelle
Poutre du temps Ouikili

On le sait, les enfants vivent dans le présent. Pour eux, tout est « tout, tout de suite ». Mais nous le savons aussi, tout n’est pas si simple et il est parfois difficile de faire comprendre la notion d’attente à l’enfant. Lui proposer un calendrier pour y noter son planning peut l’aider à comprendre où l’on se situe dans l’année grâce à l’utilisation des saisons ou de la date par exemple.

La poutre du temps Montessori est également un bon support pour aider l’enfant à se repérer dans l’année. Cette frise représente tous les jours de l’année et permet à l’enfant de repérer visuellement la distance qui le sépare de Noël, de son anniversaire, ou encore des prochaines vacances.

Pour vous aider, la Poutre du temps Ouikili est en téléchargement gratuit. 

 

 

Les tout-petits vivent dans l’immédiat, et apprendre à se repérer dans le temps demande du temps. Nous, parents, devons donc être patients quant à l’apprentissage de certaines notions. Mettre en place des outils est une fabuleuse idée pour aider les enfants qui ont besoin de visualiser leur journée. Mais entre nous, cela ne vous exonèrera pas pour autant des questions telles que « maman, ce matin est-ce que c’est aujourd’hui ? ». Profitez-en, ces petits instants mignons ne dureront pas !

 

 

 

 

Lire la suite

Coloriage pédagogique gratuit à imprimer : le printemps !

Aujourd’hui, c’est le printemps ! L’occasion de travailler sur le thème avec vos enfants de maternelle avec un coloriage pédagogique !

Aujourd’hui, nous sommes le vendredi 20 mars et c’est le printemps.

Continuons la routine de l’école ! Pour occuper les enfants, je vous propose un petit coloriage pédagogique avec un peu de graphisme.

 

 

Téléchargement : Coloriage Ouikili PRINTEMPS

N’hésitez pas me laisser un commentaire pour me dire si vous êtes intéressé par d’autres coloriages pédagogiques.

J’espère que vous vous portez bien <3

Bonne journée,

Cathy-Laure

Créatrice de Ouikili

Lire la suite

« Ecole – pas école » : calendrier du mois de mars

Comment aider nos enfants à se repérer dans le temps pendant la période de confinement alors qu’ils sont déjà perdus en temps normal ? Pendant ce moment si spécial d’école à la maison, Ouikili va tenter de vous aider à maintenir quelques routines pour faire « comme à l’école ». Sans surprise, le premier printable à télécharger sera donc celui du calendrier « Ecole – pas école » !
 
Chers super-parents, 
 
En cette période de confinement sans précédent, il nous faut revêtir un nouveau rôle : celui de professeur des écoles…
Les maitresses et maitres de vos enfants vous ont déjà donné des recommandations, des devoirs et/ou des activités à réaliser chaque jour. 
De mon côté, je vais essayer de vous proposer quelques supports complémentaires !
Pour les enfants de maternelle, le jeu est la meilleure activité ! Mais le temps va leur sembler encore plus long qu’à l’ordinaire…
 
Pourquoi un planning Ecole-Pas école et pas un planning Ecole à la maison ?
 
L’école fait chaque jour un travail exceptionnel pour apprendre à nos enfants à se repérer dans le temps en mettant en place des routines quotidiennes. 
D’ordinaire, Ouikili vous propose d’assurer la continuité du travail de l’école à la maison, pour rassurer l’enfant et lui apprendre à repérer les évènements de la semaine. Il faut maintenant que nous inversions les rôles et faire en sorte de maintenir à la maison les rituels de la classe.
Notre objectif ? faciliter le retour à l’école des enfants et le travail des maitresses 😉
 
C’est pourquoi, malgré le confinement, nous allons continuer de faire comme d’habitude ! Les enfants doivent continuer à distinguer les jours d’école et les jours à la maison, même si nous allons rester un long moment à la maison… Pas facile hein ?  
 
Pour nous aider, je vous propose donc les plannings en lettres majuscules, script et cursives, selon de l’âge de votre enfant.
 
 
PLANNING ECOLE-PAS ECOLE MAJUSCULE
PLANNING ECOLE-PAS ECOLE SCRIPT
PLANNING ECOLE-PAS ECOLE CURSIVE
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Comment utiliser le planning ?
 
Le planning de mars est volontairement vierge complètement  🙂 Il va permettre de le remplir depuis le début du mois de mars et ainsi expliquer à l’enfant à quoi sert ce coloriage, de revoir les jours de la semaine, de répéter la distinction des jours d’école ou non. 
 
    1) On colorie les jours de la semaine ! 
    Ca donne l’occasion d’une petite révision 😉
    Evidemment j’ai utilisé les couleurs des jours de la semaine de Ouikili pour les enfants qui ont un calendrier à la maison, mais vous pouvez bien     sûr utiliser les couleurs utilisées par la classe de votre enfant pour assurer la continuité de l’école !
 
   
 
 
 
 
 
 
 
2) On fait du graphisme et on apprends les chiffres et les nombres !
 Ce n’est pas du vrai travail mais cela permets de faire un peu de graphisme en faisant bien attention à bien tenir son crayon 😉
 
 
 
3) On commence la journée par le rituel du calendrier
Chaque jour, on colorie le petit cartable ou la maison. On peut utiliser la même couleur que celle du jour de la semaine, cela permettra de savoir combien de lundi il reste avant de changer de mois par exemple ?
 
 
 
 
 
Vous le savez, chez Ouikili, on personnalise, on adapte à ses besoins et à ceux de ses enfants !
 
Ce planning est destiné à un usage privé seulement, n’hésitez pas à partager le planning avec les copains à qui cela pourrait être utile ! Je vous demanderai seulement de mentionner Ouikili 😉
 
Je prépare d’autres supports téléchargeables, restez connecté !
 
Courage super-parents, il est indispensable de rester chez nous alors soyons solidaires 🙂
 
Prenez soin de vous et de votre famille <3
 
Cathy-Laure
Créatrice de Ouikili
Lire la suite

Se repérer dans le temps en Petite Section de Maternelle

Comment aider son enfant à se repérer dans le temps en Petite Section de maternelle et comment l’aider à comprendre le déroulement de sa journée ? A quelques dodos de la première rentrée de leur enfant, de nombreux parents se posent ces questions, parmi tant d’autres !

 

Comme chaque année, j’ai une pensée particulière pour les parents qui vivent la première rentrée scolaire de leur enfant. On croit toujours se préparer mais en réalité, nous n’avons pas vu défiler les 3 premières années et soudainement notre bébé rentre à l’école… Va-t-il réussir à faire la sieste ? et que se passe-t-il en cas d’accident de pipi ? Est-ce qu’il va vraiment tenir le rythme ? toute la journée, c’est quand même long… Sans parler du stress du premier jour ! On en parle ici : Les émotions de la rentrée

Les questions se bousculent dans vos têtes et c’est bien normal non ?

Rassurez-vous, votre enfant sera bien entouré par sa maîtresse/son maître et son atsem qui savent très bien que la rentrée des classes est un bouleversement 🙂

L’objectif des premières semaines est surtout de familiariser votre enfant avec l’école et son fonctionnement et pour cela, toutes les activités sont ritualisées ! Pour en savoir plus, je vous laisse d’ailleurs redécouvrir cet article sur  Les rituels de l’école en Petite Section

Alors comment les aider à la maison ?

Parler de la journée à l'aide des magnets

Il est très probable que votre enfant ne soit pas très bavard à son retour de l’école ! A la question « alors, qu’est-ce tu as fait aujourd’hui ? il est vous répondra certainement « ze sais pas … »

Il ne vous dira pas que les passages aux toilettes sont très fréquents (avant chaque activité ou récréation) et les lavages de mains obligatoires (!), qu’il a appris à mettre son manteau seul en le posant sur le sol, que les enfants font le petit train pour aller en récréation, que souvent les atsem mettent un peu de musique dans le dortoir de la sieste, et qu’il a mangé comme un grand à la cantine !

Si vous souhaitez favoriser l’échange et permettre à votre enfant de vous parler de sa journée, vous pouvez utiliser les magnets que vous aurez à disposition. En orientant les questions à l’aide des images, votre enfant parviendra à vous montrer le déroulement de la journée. Pour qu’il mette les images dans l’ordre, il faudra encore attendre un peu 😉

Mais vous aurez au moins quelques informations, et c’est un beau moment d’écouter son enfant parler de sa journée.

 

Simplifier le calendrier 

Je le répète très souvent : il est inutile de surcharger le semainier de trop d’informations !

Lorsque l’enfant rentre à l’école à 3 ans, il n’a besoin que de quelques magnets qui permettront de répondre aux questions qu’il se pose :

– Est-ce que je vais à l’école aujourd’hui ?

– Est-ce que je vais à la cantine ou est-ce que je mange à la maison ou chez nounou ?

– Qui vient me chercher à l’école ?

Car on oublie trop souvent que l’enfant de 3 ans apprend petit à petit à se repérer dans le temps… une journée peut déjà lui paraitre très longue et certain enfant ont besoin de repérer le déroulement de la journée pour se rassurer, et/ou identifier le moment où il vous retrouvera, tout simplement. Et pour cela, quelques magnets suffisent 😉

Distinguer Matin-midi-soir

Le travail réalisé par les maîtresses/maîtres consiste dans un premier temps à apprendre la distinction entre matin/midi/après-midi grâce aux rituels de l’école ; le moment important étant le temps de midi qui permets de faire la coupure entre le matin et l’après-midi : l’heure du repas est le moment de la cantine (ou l’heure des parents), puis vient le moment de la sieste qui marque le début de l’après-midi.

A la maison, vous pouvez poursuivre ce travail en plaçant sur le calendrier les magnets matin-midi-soir qui aideront votre enfant à visualiser le temps passé à l’école et celui du soir où il rentre à la maison.

Progressivement, lorsque cette notion sera acquise, vous pourrez ajouter de nouveaux magnets sur le calendrier.

Ouikili est évolutif, son objectif est d’accompagner votre enfant dans son apprentissage du temps, à son rythme, et surtout en fonction de son âge 🙂

 

N’hésitez pas à suivre Ouikili sur les réseaux sociaux Instagram ou Facebook où je donne régulièrement quelques conseils d’utilisation du calendrier Ouikili.

Chers parents, je vous souhaite une belle rentrée scolaire ! Et une super nouvelle aventure à tous les enfants !
Cathy-Laure

 

 

Lire la suite

La première inscription à l’école maternelle

 

Votre enfant n’a pas encore soufflé sa 3ème bougie qu’il faut déjà penser sa première inscription à l’école maternelle… quelle étape pour les parents ! Si ce n’est pas déjà fait, il est donc temps de penser à inscrire vos enfants pour la prochaine rentrée de septembre 2018…

Pour vous accompagner, voici les grandes étapes par lesquelles vous devrez passer. Courage les parents !

 

 

 

Pour plus d’information : http://www.education.gouv.fr/cid161/l-inscription-a-l-ecole-maternelle.html

Pour connaitre les dates de première inscription à la maternelle dans votre commune, contactez votre mairie.

Et pour préparer vos enfants au changement de rythme, Ouikili sera là pour vous aider cet été ! 

 

 

 

Lire la suite

Les rituels à l’école, ou l’apprentissage de la notion de succession.

En Petite Section de maternelle, pas facile de savoir ce que nos enfants font de leur journée. Après un mois d’école, Ouikili fait un premier bilan sur l’apprentissage du temps pour les tout-petits.

A la question : « Qu’est-ce que tu as fait à l’école aujourd’hui ? ».

Au pire, on obtient des « Ze sais pas », « Ze me rappelle plus… » ou un simple haussement d’épaule qui renvoie aux deux phrases précédentes.

Au mieux, on obtient des « Z’ai joué » et parfois même des détails croustillants : « Z’ai fait de la peinture » ou de la pâte à modeler, un dessin, etc.

En réalité, les enfants ont commencé les apprentissages sans même sans rendre compte !

La mise en place d’activités ritualisées

Les premières semaines d’école doivent permettre aux enfants de s’adapter à leur nouvel environnement et de comprendre le fonctionnement de l’école. Pour cela, les maîtres et les maîtresses mettent en place ce qu’ils appellent des activités ritualisées, ou activités repères.

La liste n’est pas exhaustive, mais il y a entre autres l’accueil du matin, l’étiquette de présence, le repérage de son nom sur l’étiquette, l’atelier du jour, le passage aux toilettes, la recréation, les histoire et comptine, l’attente de l’heure des papas et des mamans, le repas, la sieste, l’atelier de l’après-midi, et à nouveau l’attente de l’heure des papas et des mamans.

Chaque jour, la même routine se répète dans la classe autour des mêmes activités. Ces rituels ont chacun un objectif pédagogique : le vivre-ensemble, le développement du langage, la motricité, et l’apprentissage du temps bien sûr !

Repérer les moments de la journée, ou l’initiation à la notion de succession.

La répétition des activités permet aux enfants de repérer les moments clés de la journée et de percevoir la succession des événements.

Nous le savons, les tout-petits ne se repèrent pas dans le temps naturellement. Lorsqu’ils vont à l’école, ils ne connaissent que le temps de l’attente (l’attente de papa et maman, l’attente de la récré, etc.). Pour leur permettre de comprendre et d’organiser les événements les uns par rapport aux autres, il faut illustrer le temps par des « temps vécus ».

C’est pourquoi, en classe, les maîtresses utilisent des frises horizontales avec des photos pour illustrer les moments clés de la journée, et s’y réfèrent tout au long de la journée pour permettre aux enfants de se situer dans le temps.

Voici un petit exemple. Vous remarquerez certainement une frise de ce genre dans la classe de votre enfant.

Les objectifs pédagogiques

Chaque support utilisé en classe a un objectif pédagogique. Et oui, les maîtresses savent ce qu’elles veulent ! En ce qui concerne la frise du temps, l’objectif est double en petite section de maternelle :

Repérer le matin et l'après-midi, le challenge des premières semaines d'école !

En petite section de maternelle, de nombreux enfants ne font pas la différence entre le matin et l’après-midi. Le repas et la sieste deviennent donc des moments clés pour aider les enfants à distinguer les deux temps de la journée.

Dans les premières semaines, la frise du temps est souvent réduite à la demi-journée pour bien couper la journée en deux : les rituels avant le repas, c’est le matin. La sieste, c’est l’après-midi.

 

Développer le langage lié au temps

En se référant à la frise tout au long de la journée, la maîtresse utilise le vocabulaire approprié :

Maintenant – Avant – Après 

Les enfants peuvent montrer la photo du moment de la journée : »Maintenant, on va en récréation » et sont progressivement capable de parler de l’activité qui vient de se dérouler : »Avant, on a fait un dessin » et l’activité qui suit « Après, on lit une histoire ».

Vous l’aurez compris, nos enfants ne chôment pas ! et derrière un « Z’ai zoué » se cache de nombreux apprentissages.

Les Moyens et les Grands continuent aussi leur apprentissage du temps, on en parle bientôt !

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite
Ma boîte à magnets