Les magnets vierges et le magnet « je fais pipi » sont en rupture de stock et seront de retour début octobre. ♡ MERCI ♡

[Emails] Le serveur bloque l’envoi des e-mails de Ouikili vers les adresses hotmail, live, outlook, laposte. Toutes mes excuses ! Nous travaillons à régler le problème. En cas de doute sur la prise en compte de votre commande, contactez-moi via contact@ouikili.com. Cathy Saint Jean, fondatrice.

rentrée des classes Archives - Ouikili

Se repérer dans le temps en Petite Section de Maternelle

Comment aider son enfant à se repérer dans le temps en Petite Section de maternelle et comment l’aider à comprendre le déroulement de sa journée ? A quelques dodos de la première rentrée de leur enfant, de nombreux parents se posent ces questions, parmi tant d’autres !

 

Comme chaque année, j’ai une pensée particulière pour les parents qui vivent la première rentrée scolaire de leur enfant. On croit toujours se préparer mais en réalité, nous n’avons pas vu défiler les 3 premières années et soudainement notre bébé rentre à l’école… Va-t-il réussir à faire la sieste ? et que se passe-t-il en cas d’accident de pipi ? Est-ce qu’il va vraiment tenir le rythme ? toute la journée, c’est quand même long… Sans parler du stress du premier jour ! On en parle ici : Les émotions de la rentrée

Les questions se bousculent dans vos têtes et c’est bien normal non ?

Rassurez-vous, votre enfant sera bien entouré par sa maîtresse/son maître et son atsem qui savent très bien que la rentrée des classes est un bouleversement 🙂

L’objectif des premières semaines est surtout de familiariser votre enfant avec l’école et son fonctionnement et pour cela, toutes les activités sont ritualisées ! Pour en savoir plus, je vous laisse d’ailleurs redécouvrir cet article sur  Les rituels de l’école en Petite Section

Alors comment les aider à la maison ?

Parler de la journée à l'aide des magnets

Il est très probable que votre enfant ne soit pas très bavard à son retour de l’école ! A la question « alors, qu’est-ce tu as fait aujourd’hui ? il est vous répondra certainement « ze sais pas … »

Il ne vous dira pas que les passages aux toilettes sont très fréquents (avant chaque activité ou récréation) et les lavages de mains obligatoires (!), qu’il a appris à mettre son manteau seul en le posant sur le sol, que les enfants font le petit train pour aller en récréation, que souvent les atsem mettent un peu de musique dans le dortoir de la sieste, et qu’il a mangé comme un grand à la cantine !

Si vous souhaitez favoriser l’échange et permettre à votre enfant de vous parler de sa journée, vous pouvez utiliser les magnets que vous aurez à disposition. En orientant les questions à l’aide des images, votre enfant parviendra à vous montrer le déroulement de la journée. Pour qu’il mette les images dans l’ordre, il faudra encore attendre un peu 😉

Mais vous aurez au moins quelques informations, et c’est un beau moment d’écouter son enfant parler de sa journée.

 

Simplifier le calendrier 

Je le répète très souvent : il est inutile de surcharger le semainier de trop d’informations !

Lorsque l’enfant rentre à l’école à 3 ans, il n’a besoin que de quelques magnets qui permettront de répondre aux questions qu’il se pose :

– Est-ce que je vais à l’école aujourd’hui ?

– Est-ce que je vais à la cantine ou est-ce que je mange à la maison ou chez nounou ?

– Qui vient me chercher à l’école ?

Car on oublie trop souvent que l’enfant de 3 ans apprend petit à petit à se repérer dans le temps… une journée peut déjà lui paraitre très longue et certain enfant ont besoin de repérer le déroulement de la journée pour se rassurer, et/ou identifier le moment où il vous retrouvera, tout simplement. Et pour cela, quelques magnets suffisent 😉

Distinguer Matin-midi-soir

Le travail réalisé par les maîtresses/maîtres consiste dans un premier temps à apprendre la distinction entre matin/midi/après-midi grâce aux rituels de l’école ; le moment important étant le temps de midi qui permets de faire la coupure entre le matin et l’après-midi : l’heure du repas est le moment de la cantine (ou l’heure des parents), puis vient le moment de la sieste qui marque le début de l’après-midi.

A la maison, vous pouvez poursuivre ce travail en plaçant sur le calendrier les magnets matin-midi-soir qui aideront votre enfant à visualiser le temps passé à l’école et celui du soir où il rentre à la maison.

Progressivement, lorsque cette notion sera acquise, vous pourrez ajouter de nouveaux magnets sur le calendrier.

Ouikili est évolutif, son objectif est d’accompagner votre enfant dans son apprentissage du temps, à son rythme, et surtout en fonction de son âge 🙂

 

N’hésitez pas à suivre Ouikili sur les réseaux sociaux Instagram ou Facebook où je donne régulièrement quelques conseils d’utilisation du calendrier Ouikili.

Chers parents, je vous souhaite une belle rentrée scolaire ! Et une super nouvelle aventure à tous les enfants !
Cathy-Laure

 

 

Lire la suite

Résolution de rentrée #1 – S’organiser pour mieux souffler

Les vacances sont bel et bien finies et comme chaque rentrée des classes, nous voilà reboostés pour affronter la nouvelle année scolaire !

En septembre, on met en place la nouvelle organisation de l’année. Les vacances ont été l’occasion de se reposer et de faire le point sur l’année écoulée. C’est décidé, cette année, on ne se laisse pas déborder, on cale les activités extra-scolaires autant que possible à des horaires qui nous évite d’utiliser le sortilège de dédoublement, et on prend aussi du temps pour soi. Bref, c’est la rentrée et nous sommes tous plein de bonnes intentions ! C’est pourquoi je préfère parler de résolution 🙂 Parce que, soyons honnête, dans la vraie vie, nous savons bien que nous allons être débordé(e)s, comme toujours ! Mais ce n’est pas une raison pour ne pas essayer 🙂

Le temps de remplir vos boites à magnets, je partage un peu de vos vies et voilà ce que j’observe.

Résolution#1 – On met en place la routine

Le petit-déjeuner, le brossage des dents, le bain et le repas sont les magnets phares de cette rentrée ! La raison est simple, dans chaque famille, nous avons notre propre routine du matin et du soir. Pour les enfants, il s’agit de leur donner un cadre et leur permettre de se repérer dans la journée. Pour nous, la routine est une question de survie ! On a bon espoir que la répétition de la routine permettra aux enfants de l’intégrer rapidement et de nous faire gagner du temps…

Ça, c’est en théorie bien sûr ! En pratique, on va répéter et répéter chaque soir que c’est l’heure du bain, un décidera que c’est le moment de faire des roulades pendant que l’autre se mettra à pleurer parce que… Oui définitivement, gagner du temps est un concept d’adulte 😉

 

Et puis, il y a les soirs qui ne se déroulent pas comme prévu, parce qu’on est rentré plus tard, parce que les enfants sont fatigués, parce que tant de raisons qui font la vraie vie. Dans ces cas, on enlève la pression ! On a le droit de changer la routine, de les faire manger avant le bain ou inversement. Ne pas être prisonnier de la routine, c’est aussi une question de survie 😉

Résolution #2 – On gère les repas et les courses

Quel succès ! Ces deux magnets rejoignent toutes vos boites à magnets depuis leur mise en ligne ! Là encore, la raison est simple : dans toutes les familles, la gestion des repas et des courses prend un temps non négligeable dans la semaine…

En théorie, on décide d’un temps dans la semaine pour aller faire les courses seul(e) ! On place le magnet sur le calendrier et on explique aux enfants que pendant que maman va faire les courses, il reste avec papa (ou inversement !). En pratique, et bien, on finit bien souvent par les emmener et on leur demande d’être sages (vous riez, je vous entends…).

Manger sain, manger bio, manger 5 fruits et légumes par jour, faire avaler un peu de vert à l’un, trouver des repas qui évite la bataille de l’assiette terminée tous les soirs, et pour peu qu’il faille préparer les repas de n#2 pour la nounou, ou de n#1 pour la cantine à cause de ses allergies alimentaires, on est vite sous pression dès qu’il s’agit de préparer le dîner !

Quelques pistes pour s’en sortir ?

Prévoir ses repas à la semaine pour ne pas avoir à réfléchir chaque soir sur le menu.
Préparer certains repas de la semaine pendant le week-end, on gagne du temps le soir si le repas n’est plus qu’à réchauffer.

Une troisième piste (parole d’une maman débordée) : lâcher prise sur les repas et se mettre moins de pression ! Est-ce vraiment si grave si les enfants mangent des coquillettes et du jambon deux soirs de suite ? Vous pouvez aussi sortir la carte « pique-nique du soir », les enfants adorent et vous deviendrez la meilleure des mamans ! (à utiliser avec parcimonie pour éviter que vos enfants réclament des pique-niques trop souvent, mais très utile les soirs d’épuisement…)

Résolution #3 – On mets en place les modes de garde 

Chaque année, la question se pose ou se re-pose. Les enfants grandissent, les horaires de travail changent, le 80% prend fin au 3ème anniversaire de votre enfant, vous n’aurez votre planning que chaque mois, certaines semaines ne se ressemblent pas, les frais de garde augmentent et trouver la bonne solution pour toute la famille relève parfois du défi.

Après avoir fait le constat que vous avez couru toute l’année, après vous être posé 1000 questions pendant l’été, vous avez finalement fait votre choix dès la rentrée. Pour beaucoup, cela implique peut-être de grands changements pour les enfants, des changements qu’il faut expliquer, un nouveau rythme à trouver. Ce sera le challenge de la rentrée ! En tout cas, je vois beaucoup plus de garderie dans vos boites à magnets depuis quelques temps…

 

Résolution #4 – On finalise les inscriptions aux activités extra-scolaires 

Septembre et son marathon d’inscriptions !

Pour les parents qui accompagnent pour la première fois leurs enfants dans le choix d’une activité extra-scolaire, je vous renvoie à un article de l’année dernière : Activité extra-scolaire, laquelle choisir ?

Pour les autres, quoi ? n#1 ne veut plus faire de judo et n#2 veut à tout prix faire du poney ? C’est reparti pour le forum des associations et les cours de découverte.

Là, le dilemme : des activités aux mêmes horaires ou presque, trop tard le soir après l’école ou simplement le mercredi alors que vous travaillez.

Alors, on s’enlève encore un peu de pression, on choisit les activités en fonction des horaires et du rythme de la famille.

N’oubliez pas qu’une bonne organisation est celle qui nous permet aussi d’avoir des temps de repos.

Cette année, parents, prenez soin de vous aussi !

Bonne rentrée !

Cathy-Laure

 

 

 

 

Lire la suite

Les émotions de la rentrée des classes

Nous y sommes : lundi, c’est la rentrée des classes. Une journée chargée d’émotions pour nos enfants et pour nous !

Pour une première rentrée à la maternelle, il est quasiment impossible de savoir à l’avance comment nos enfants vont vivre ce moment, et c’est bien ça qui nous angoisse… 

Déchiffrer à l’avance les émotions de la rentrée : mission impossible ! On vous donne des pistes pour vous préparer.

L’enfant heureux d’aller à l’école !

Oui il existe ! Que ce soit pour la découverte, les apprentissages, la sensation de devenir « grand(e) », ou tout simplement pour retrouver les copains, beaucoup d’enfants sont heureux de retourner à l’école ou de la découvrir pour la première fois. Et pour ces enfants, la rentrée des classes devient une formalité !

Vous avez angoissé(e) pendant des semaines en vous demandant comment se passera la rentrée, et votre enfant est tellement pressé de rentrer dans la classe qu’il vous dit à peine au revoir. Vous aurez beau lui demandé si vous pouvez partir, si tout va bien, lui rappeler que vous revenez bientôt, il vous écoute à peine, trop heureux d’aller explorer son nouveau terrain de jeu.

L’enfant boudeur

« Tu es content d’aller à l’école ? » « Non ». Non, il n’est pas content d’aller à l’école. Les vacances, c’est mieux ! Le boudeur fait surement déjà sa deuxième rentrée, alors reprendre le rythme, travailler, devoir se conformer aux règles de l’école, non décidément ça ne lui plait pas ! Pas de panique, ce n’est pas l’enfant qui posera le plus de problème le jour de la rentrée. Il sait qu’il n’a pas le choix, mais il faudra accepter que votre enfant ne soit pas surexcité sur le chemin de l’école, même avec un nouveau cartable ! Ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Une fois dans la classe avec les copains, tout sera oublié.

 

La peur de l’école

Ça se complique… Votre enfant est angoissé par la rentrée des classes. Pour tenter de l’apaiser, il faut le rassurer autant que possible car ces enfants ont surtout peur de l’inconnu. Ils ont besoin de tout anticiper et de savoir où ils vont, comment se déroule la journée d’école, qui sera leur maîtresse, à quoi ressemble la classe et  qui viendra les chercher à la sortie de l’école.  L’important est de bien lui expliquer pourquoi il va à l’école, de lui parler des choses positives sans lui cacher les contraintes, et de lui dire où vous serez pendant ce temps-là. Rassurez-vous, il leur faut le temps de la première journée, ou de quelques jours, pour leur permettre d’observer leur nouvel environnement et la nouvelle routine.

 

La cascade de pleurs

Vous accompagnez votre enfant pour la rentrée des classes, tout se passe bien jusqu’au fameux moment de la séparation.

Il faut vous préparer à deux situations :

★ Votre enfant commence à pleurer… il ne veut pas vous quitter.

Vous avez beau le rassurer, lui dire qu’il va bien s’amuser, que vous serez là à la sortie de l’école, rien y fait : il pleure, il s’accroche à vous et chaque parole semble empirer la situation. C’est à ce moment-là que la maîtresse vous demande gentiment de partir. Votre enfant hurle. Votre estomac est noué. Trop tard. Vous n’êtes plus maître de la situation. Il ne vous reste qu’à tourner en rond toute la matinée en vous imaginant le pire : votre enfant a hurlé pendant des heures. FAUX. Dans la majorité des cas, alors que vous attendez impatiemment que la porte de la classe s’ouvre, votre enfant vous saute dans les bras avec un « c’était trop super ! ». La maîtresse vous confirme qu’il a arrêté de pleurer quelques minutes après votre départ et qu’il s’est amusé toute la matinée.

Si ce n’est pas le cas, il faudra alors quelques jours d’adaptation. On ne vous le cache pas, c’est assez fréquent et ce n’est que temporaire. Vous aurez sûrement besoin de rassurer votre enfant et d’essayer de comprendre d’où vient cette angoisse de la séparation. Certains enfants ont du mal à quitter le cocon familial ou le cadre de la nounou ou de la crèche ; certains ne sont pas « prêts ». Les pleurs peuvent durer plusieurs jours. Il ne faut pas céder ou transmettre nos angoisses (facile à dire….). Rassurez-vous, tout fini par s’arranger.

★ Votre enfant ne pleurait pas du tout… avant de voir d’autres enfants pleurer !

Tout allait très bien, mais pourquoi le copain et la copine pleurent ? ah, tiens, s’ils pleurent, c’est qu’il se passe quelque chose d’important ? Quoi ? les parents s’en vont ? C’est l’effet domino. L’influence des pleurs. Quand un enfant commence à pleurer et que les autres le suivent. Classique. Rassurez-vous, ça ne dure pas ! Mais on comprend bien que la maîtresse vous demande de partir pour tenter de gérer la situation !

 

La fatigue : l’émotion de la fin de journée.

Qu’ils soient heureux, boudeur, pleureur ou angoissé, la première journée d’école est chargée d’émotions ! Il n’est donc pas surprenant qu’en fin de journée, tous les enfants soient fatigués.

Profitez-en pour faire le plein de câlins 🙂

On reprend la routine du soir et demain on recommence !

 

Vous pouvez vous amuser à relire cet article en remplaçant le mot « enfant » par le mot « parent » : ça marche aussi 😉

Bonne rentrée à tous !

 

 

 

Lire la suite

Semaine de 4 jours : la nouvelle routine expliquée aux enfants

Dans 4 dodos, c’est la rentrée des classes ! Avec le retour à la semaine de 4 jours, près d’un tiers des élèves n’auront plus école le mercredi.

Alors comment expliquer le changement de routine aux enfants ?

Changement d’organisation, changement de routine.

La routine de la semaine est assez difficile à expliquer aux enfants alors quand elle est acquise, c’est un soulagement ! Mais cette année, tout est à refaire… Avec le retour de la semaine de 4 jours, il a fallu modifier l’organisation de la semaine.

Pour les enfants qui font leur première rentrée à l’école, il faudra leur expliquer le déroulement des journées au jour le jour.

Pour les enfants de moyenne et grande sections qui ont déjà vécu une année scolaire à 5 jours, il faut donc en plus leur expliquer qu’il n’y aura plus école le mercredi.

« Le mercredi ? C’est quoi ? »

L’année dernière, Ma Nounette a eu la chance de faire une année en Toute Petite Section de maternelle, c’est une classe avant l’entrée officielle en Petite Section. Elle a donc déjà connu une semaine de 5 jours d’école. Elle a 3 ans et demi, alors évidemment elle ne sait pas ce que signifie « mercredi » !

Elle est encore petite pour comprendre la routine aussi longtemps à l’avance. Nous en sommes à compter les dodos jusqu’à la rentrée, et c’est déjà bien suffisant ! Mais son Grand Frère avait besoin de comprendre, alors à la maison, nous avons utilisé notre calendrier pour enfant pour visualiser le changement de routine.

Ancienne routine

Nous avons d’abord recréé la routine de l’année dernière.

Sans aide visuelle, impossible pour Ma Nounette de se souvenir. Mais grâce aux magnets, elle s’est rapidement souvenue du rythme !

« C’est quand je l’allais chez papi et mamie, et quand je l’allais à la sieste à l’école ».

 

Nouvelle routine

Puis nous avons créé la nouvelle routine de la rentrée pour visualiser d’abord les jours d’école et les jours sans école.

Oh surprise ! 1, 2, 3 jours sans école !

Nous avons tenté d’expliquer les horaires…

Je dis bien « tenté » car à 3 ans et demi, les horaires ne veulent absolument rien dire ! Au mieux, tout est à midi 😉

J’avais donc volontairement retiré le temps de la sieste de la routine de l’année dernière. En l’ajoutant à la nouvelle routine, le temps à l’école parait plus long !

« Avant, quand tu te réveillais de la sieste, tu jouais un peu et hop, c’était déjà l’heure des papas et des mamans.

Maintenant, quand tu te réveilleras de la sieste, tu joueras un peu, tu feras un travail avec la maîtresse, et après ce sera l’heure des papas et des mamans.

Et quand quand il n’y a ni papi ni maman à côté du repas, ça veut dire que tu vas à la cantine… »

On fait comme on peut ! Mais elle semble avoir compris que la routine est différente, c’est déjà ça. Et son Grand Frère est rassuré lui aussi.

Comprendre la routine est difficile pour les tout-petits. Mais en utilisant les semainiers et les calendriers pour enfant au jour le jour, ils finissent par se repérer dans le temps.

Dimanche soir, nous compléterons la semaine à venir, et nous recommencerons encore et encore !

Avez-vous déjà parlé du changement de routine à vos enfants ? Comment avez-vous fait ?

 

 

Lire la suite

Le retour de la semaine de 4 jours

Promesse du candidat Macron, le nouveau gouvernement a donné la possibilité aux communes de revenir à la semaine de 4 jours. Une dérogation rendue possible par la parution du décret Blanquer le 27 juin 2017, à quelques jours des vacances scolaires.

Quel impact sur l’organisation des familles ? 

La fin du TAP pour un tiers des communes

Par dérogation au cadre de 4,5 jours d’école, 31,8% des communes ont donc fait le choix de revenir à la semaine de 4 jours, soit 28,7 % des élèves concernés par le Temps d’Activité Périscolaire. Ce choix concerne en majorité les communes rurales pour lesquelles l’organisation du TAP était devenue difficile voire impossible à financer.

Seules quelques grandes villes de plus de 50 000 habitants ont fait le choix du retour à la semaine de 4 jours, les autres villes ont reporté leur décision, le temps de lancer une consultation auprès des différents acteurs dans le courant de l’année scolaire.

Chez Ouikili, nous sommes concernés par le changement de rythme !

Dans quelques jours, c’est la rentrée et nous allons découvrir le nouveau rythme de la semaine de 4 jours. Depuis la rentrée de notre Grand en 2013, nous n’avons connu que la semaine de 4,5 jours. C’est l’inconnu pour nous !

L’avis des familles semble partagé sur la question du rythme scolaire. Quand certaines familles apprécient les activités proposées aux enfants lors des TAP, d’autres se plaignent surtout de la fatigue des enfants et regrettent le repos du mercredi. Difficile d’obtenir un consensus sur la question !

Pour près de 30% des parents, la question du rythme scolaire ne se pose plus.

A l’annonce du retour à la semaine de 4 jours, il a fallu réfléchir à une nouvelle organisation pour la rentrée.

Changement d’horaires et mercredi : une nouvelle organisation à trouver.

Qui dit suppression de l’école le mercredi matin, dit changement d’horaire les 4 autres jours. Vous avez dû recevoir un courrier ou une note dans le cahier à la fin de l’année pour vous informer des nouveaux horaires de l’école. Si ce n’est pas le cas ou si vous avez un doute, les horaires de chaque école sont consultables sur le site de l’Education Nationale.

Entre les nouveaux horaires d’entrée à l’école et le mercredi, quelle organisation choisir ?

Super-nounou

Pour les parents qui emploient une assistante maternelle ou une nounou à domicile, il a peut être fallu changer le contrat dans l’été et adapter les horaires : un peu moins d’heures après l’école mais une matinée de garde supplémentaire.

Pour certaines familles, peut-être que la question s’est posée cet été d’employer une assistante maternelle plutôt que la garderie et le centre de loisirs. Les interrogations fusent, surtout pour les enfants de maternelle, entre la gestion de la fatigue de l’enfant, les finances et tout le reste !

Garderie / Centre de loisirs

L’école ouvre 10 minutes plus tard ? 10 min qui me font rater mon train ! Bon ce sera 20 min de garderie le matin, puis un peu de garderie le soir comme d’habitude. Ça devrait aller !

De son côté, le centre de loisirs va réouvrir ses portes dès le matin le mercredi. Tout va bien !

Garderie / centre de loisirs : le duo gagnant si les horaires de travail des parents le permettent bien sûr 😉

Le choix du 80%

Ce n’est pas une surprise, les rythmes scolaires ont un impact sur le temps de travail des femmes. Oui, les mentalités évoluent mais ce sont encore majoritairement les mères qui adaptent leur temps de travail pour allier au mieux leur activité professionnelle et le temps de présence pour les enfants. En avril 2017, une étude de l’Institut des Politiques Publiques révélait que la réforme des rythmes scolaires de 2013 avait eu pour conséquence le retour des femmes au travail les mercredis, réduisant ainsi les inégalités homme-femme sur le marché du travail.

Le retour à la semaine de 4 jours va-t-il avoir un impact sur ce choix ? Nous sommes intéressés de connaitre votre avis ! Avez-vous envisagé(e) d’opter pour un 80% ?

Chez Ouikili, nous avons la chance de pouvoir être flexible sur le mercredi. La journée du mercredi sur le calendrier pour enfant sera différente selon les semaines : repos à la maison (maman va devoir adapter son rythme…), centre de loisirs ponctuels, sans oublier journée chez les super grand-parents…

Et vous, êtes-vous concerné par le retour à la semaine de 4 jours ? Quelle organisation avez-vous choisie ?

Demain sur le blog, on vous raconte comment expliquer la nouvelle routine aux enfants !

Bonne journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rentrée scolaire : 5 conseils pour aider vos enfants à reprendre le rythme

Dans moins de 20 jours, c’est la rentrée des classes ! Et même si c’est encore très loin pour les enfants, il est temps de commencer à leur redonner un rythme. Nos conseils pour préparer la reprise en douceur.

 

J-20 : Parler de l’école, mais pas tous les jours

En tant qu’adulte, nous savons que le temps va passer très vite, mais les enfants – surtout les petits de 3 ou 4 ans – n’ont pas la même perception du temps que nous.

Inutile de leur parler de l’école chaque jour au risque de créer une impatience ou une angoisse que nous aurons du mal à canaliser ! En revanche, n’hésitez pas, de temps en temps, à évoquer leur futur rythme. Par exemple, expliquez-leur que, aujourd’hui, nous sommes mercredi ; et que le mercredi à l’école, ils n’auront classe que le matin. Ou au contraire, profitez-en pour leur expliquer que justement ils n’auront plus école ce jour-là.

Vous pouvez également évoquer votre propre retour au travail, les changements de rythme qui vous concernent. Un bon moyen de leur faire comprendre que chacun reprend son activité et que la routine va se réinstaller.

Le cas de la première rentrée des classes.

Ah la première rentrée ! Les enfants sont si impatients ! Ils parlent de l’école sans arrêt !

Pour les accompagner dans cette nouvelle aventure et répondre à leurs questions, vous utilisez certainement les livres pour leur expliquer le déroulement d’une journée d’école, les rassurer sur la nouvelle routine. Comme pour les plus grands, si cela est possible, inutile de leur parler de l’école tous les jours. Laissez-les vous poser des questions s’ils en éprouvent le besoin. Après 2 ou 3 jours sans évoquer l’école, ils sauront vous parler de ce qui les tracasse…

 

J-15 : Les faire participer aux achats de la rentrée

Si vous n’avez pas encore bouclé les achats de la rentrée, faire participer les enfants est un moyen ludique de leur faire comprendre que l’évènement approche.

Le choix des pantoufles de l’école, le sac à dos ou le petit cartable dans lequel on mettra le doudou, la tenue de la rentrée, les nouvelles chaussures, la couverture pour la sieste, le tablier pour la peinture… La liste et les besoins sont différents selon les établissements scolaires, mais les tout-petits auront forcément une nouveauté pour la rentrée !

 

J-10 : Reprendre progressivement la routine du soir

Chaque famille a sa routine et, pendant les vacances d’été, celle-ci est souvent mise de côté : on prend son temps, on mange à heures moins fixes, on veille le soir, on s’offre des grasses matinées… C’est ce qui qui fait aussi le charme des grandes vacances.

10 jours avant la rentrée, il est temps de reprendre progressivement un rythme plus régulier. Essayez d’avancer un peu l’heure du dîner et de réinstaurer une routine du soir, pour coucher les enfants plus tôt et les réhabituer à certains « rituels » : éteignez les écrans plus tôt, reprenez la lecture du soir… Si ça ne fonctionne pas, pas de panique ! Après une bonne journée d’école, vos enfants ne se feront pas prier pour aller se coucher ! A la rentrée, la routine reprendra son cours très naturellement.

 

J-7 : Compter les dodos la semaine avant la rentrée

A J-7, on peut enfin commencer à parler en « BIENTÔT » et compter les dodos jusqu’à la rentrée.

Chaque jour, on peut parler de la routine à venir.

 

J-1 : On pense à autre chose !

La veille de la rentrée, on passe une journée détente, on se change les idées, on évite de penser à l’école et on dédramatise ! Tout va très bien se passer, vous en êtes sûr(e)s !

 

Comment ça se passe chez vous ? Si vous avez des conseils à partager, n’hésitez pas !

 

 

Lire la suite
Ma boîte à magnets